Reprise d’ancienneté des CDD

mardi 12 février 2008
par  Sud PTT 13

Pour éviter le procès prud’homal, La Poste accepte de payer 800 000 € à 176 salarié-es du Finistère et du Morbihan !
En cas d’embauche en CDI, pas de reprise de l’ancienneté des CDD :
La Poste a, depuis la loi Quilès de 1990, embauché des milliers de salarié-es de droit privé sous CDD, parfois pendant plusieurs années (de 3 à 10 ans). Ces embauches devaient être exceptionnelles selon le Ministre Quilès de l’époque lors du débat parlementaire...
Lors de l’établissement de ces CDI (contrat à durée indéterminée), La Poste n’a pas repris l’entièreté de l’ancienneté des CDD. Cette attitude de La Poste portait préjudice aux salarié-es. Pour SUD, il fallait réparer le préjudice subi (perte de pouvoir d’achat en particulier) pendant l’utilisation sous contrats précaires.


Documents joints

PDF - 52.7 ko
PDF - 52.7 ko

Annonces

Adhésion à Sud PTT

Adhésion

Facebook SUD PTT 13