Le mouvement de grève des Postiers-ères des Bouches-du-Rhône prend encore de l’envergure !

jeudi 12 avril 2018
par  Sud PTT 13

Communiqué de presse de SUD APT 13 du 12 avril 2018.
Initié par les Factrices et Facteurs du 4ème et 14ème arrondissements de Marseille dès le 03 avril, le conflit des Postières et Postiers du département s’élargit encore.

Aujourd’hui ce sont les 4ème, 6ème, 10ème, 11ème, 13ème et 14ème arrondissements de Marseille, 2 des 4 centres courriers (Pasteur et Jas-de-Bouffan) d’Aix-en-Provence, Allauch, Arles, Éguilles et Aubagne qui sont en grève !
Du jamais vu depuis 2008 dans les Bouches-du-Rhône. Il faut dire que le cocktail est explosif.
La Poste, arguant une baisse de trafic courrier catastrophique (et pas du tout au rendez-vous dans notre département au regard du nombre de constructions), supprime non seulement des positions de travail en nombre, mais ne garantit même plus la force de travail nécessaire pour assurer une distribution du courrier quotidienne et efficace. Pour preuve l’augmentation faramineuse des contrats CDD : + 58% en 10 ans. Ce sont donc des travailleurs-euses précaires qui sont utilisés en lieu et place d’emplois permanents, pérennes et formés !
Le hic, c’est que le trafic colis est en hausse constante de 8% par an et les petits paquets internationaux de 15% par an. Mais de ce côté-là aucune création d’emplois.
Les conséquences directes de cette saignée sur l’emploi sont un service de distribution laissé à l’abandon, La Poste ne l’assurant délibérément plus chaque jour en organisant la rétention du courrier.
Que dire des nouveaux services à la personne qui ne sont qu’un écran de fumée pour continuer à faire penser que La Poste est proche de vous (objectif du Siège : 120 millions de CA en 2020, sur 25 milliards de CA global, une goutte d’eau !). Les Factrices et Facteurs ont toujours pris soins des personnes âgées ou à mobilités réduites, porter le pain ou les médicaments, rendus les petits services du quotidien, gratuitement !
Aujourd’hui c’est un service payant ! Oui, La Poste laisse crever ses Postiers-ères et le lien social tissé depuis des décennies sur le territoire, tout en faisant les poches des usagers. Cette vision mercantile du Service dû au Public est une cause de l’augmentation des incivilités et agressions pour les Facteurs-trices comme dans les bureaux de Poste.
Tout le monde trinque dans cette série noire, du Postier qui ne comprend plus (ou comprend trop bien) pourquoi le Service Public Postal devient un service uniquement commercial, à l’usager qui devient… un pigeon !
Les grévistes seront demain au contact d’autres collègues de travail, puis iront rendre visite aux cheminot-e-s à 10h00 à la Gare Saint Charles pour leur parler des bienfaits du passage en 2010 de La Poste en S.A.
Les Services Publics (Postaux, Hospitaliers, CAF, Impôts, Rail…) sont un bien commun au service de toutes et tous quels que soi le niveau de revenu, du plus précaire au nanti !
SUD PTT et les Postiers-ères continueront de porter que d’autres choix de société sont possibles, c’est par la convergence de nos luttes que nous l’obtiendrons !


Documents joints

Le mouvement de grève des Postiers-ères des (...)
Le mouvement de grève des Postiers-ères des (...)

Annonces

Adhésion à Sud PTT

Adhésion

Facebook SUD PTT 13


LA POSTE : ÉLECTIONS PROFESSIONNELLES 2018


ORANGE : ÉLECTIONS PROFESSIONNELLES 2018


Conseillers-ères Salarié, Prud’homaux, Défenseurs Syndicaux et cabinet d’avocats


Pétition : Pour un Service Public Postal de proximité et de qualité


Caisse de soutien aux Postières et Postiers en lutte


Pétition : La Poste doit réintégrer Gaël Quirante !


Pétition en ligne des 9 organisations syndicales (CGT, FO, CFTC, CFE-CGC, FSU, Solidaires, FGR-FP, LSR, Ensemble & Solidaires-UNRPA) de retraité.e.s