Compte rendu de l’UNIRS 13 du 18 octobre 2018

vendredi 19 octobre 2018
par  Sud PTT 13

Intervention de l’Union Nationale Interprofessionnelle des Retraité-e-s de Solidaires Bouches-du-Rhône.
Macron se croit-t-il vraiment tout permis ?
Il ose l’impensable : rayer notre retraite, un droit acquis de 70 ans gagné par des décennies de de travail et de cotisations sociales :
Notre droit à la retraite métamorphosée dans le plan de Financement Sécurité Sociale 2019 en simple allocation pouvant être modulée, comme toutes les aides sociales, à savoir augmentée on non selon les exigences des marchés financiers ou même supprimée.
Déjà, Macron voudrait avec sa nouvelle allocation sociale unique, son revenu universel d’activité baisser et même supprimer des aides sociales.
C’est ce que vont devenir nos retraites !
Certes, depuis des années, notre retraite est traitée comme une allocation sociale avec l’aumône de 40 euros d’ Hollande, taxes et fiscalisations, gel des retraites, taux de CSG en fonction du revenu etc, ce que nous avons toujours dénoncé mais personne ne pouvait penser qu’elle devienne la réalité d’une aide sociale, qu’un Président puisse même y songer !
Sa réforme systémique de retraite à points ne devrait plus porter le mot retraite, réduite là aussi, à une aide sociale avec la valeur du point fixée au gré du marché.
Macron dévoie ouvertement les cotisations sociales retraite versées pour une génération à l’autre pour nous diviser.
Il dénigre cette part du salaire mise dans un pot commun.
Il méprise la solidarité, la solidarité intergénérationnelle, véritable fardeau et manque à gagner pour son capitalisme financier et pour le Medef.
Cette solidarité avec son principe universel de redistribution, inscrit dans nos institutions depuis 1945, notre fierté, notre Histoire, celle de nos parents et grands-parents que nous avons vus se battre pour faire appliquer le programme du Conseil National de la Résistance, créer notre Sécurité Sociale et notre modèle social alors qu’ en vérité, les industriels et financiers n’ont pas pu s’y opposer après la guerre et la collaboration.
Il a l’indécence de continuer à nous donner des leçons de morale et même d’histoire en la dévoyant. A nous, de faire savoir que si la pauvreté chez les personnes âgées avait été éradiquée, c’est grâce justement à notre système de retraite fondé sur la solidarité .C’est grâce à notre Sécurité Sociale, qu’actuellement nous sommes 2 fois moins nombreuses et nombreux à vivre au-dessous du seuil de pauvreté que dans les pays européens.
Il nous dit qu’ »il ne donne que l’argent qu’il prend par ailleurs » et en effet il prend l’argent aux retraité/es et à l’ensemble de la population pour le donner aux plus riches et aux détenteurs de capitaux et aux titulaires de porte feuilles boursiers en pressurant retraité/es, salarié/s, chômeuse/rs, en liquidant notre Sécurité Sociale qui n’est plus alimentée par les cotisations sociales avec ses 3 branches, maladie, vieillesse, retraite, famille avec ses prestations familiales comme les services publics et associatifs créés dans le sillon du Conseil National de la Résistance
Il ose nous dire que « la seule chose qu’on n’avait pas le droit de faire, c’était de se plaindre » comme pour nous faire taire dans sa casse sociale généralisée.
Toutes et tous avons le devoir de faire connaître à l’ensemble de la population ce retour au XIXème siècle avec la charité et les marchés financiers en lieu et place de la solidarité
Nous, retraité/es ne céderont rien et nous défendrons comme nos Anciens notre droit à la retraite pour nous et les générations à venir.


Documents joints

Compte rendu de l'UNIRS 13 du 18 octobre (...)
Compte rendu de l'UNIRS 13 du 18 octobre (...)

Annonces

Adhésion à Sud PTT

Adhésion

Facebook SUD PTT 13


Pétition : On se bouge pour le Timbre Rouge !