Association des Maires de France & La Poste : un pacte malsain sur le dos du Service Public

mardi 9 juin 2020
par  Sud PTT 13

Communiqué de presse de la Fédération Sud PTT du 09 juin 2020.
L’AMF et La Poste ont communiqué sur la présence postale de cet été avec un certain cynisme https://www.amf.asso.fr/documents-lamf-la-poste-saccordent-sur-la-resence-postale-renforceecet-ete-sur-lensemble-du-territoire/40166 : Après une politique de terre brulée menée depuis dix ans sur le réseau postal, les deux organisations affectent de découvrir les dégâts provoqués. Pour mémoire, depuis que les accords tripartite Etat La Poste et AMF existent, pas moins de 3 410 bureaux de plein exercice ont été fermés (de 11 151 en février 2009 à 7 741en décembre 2019).
Comble du cynisme, les fermetures des bureaux de poste et leur remplacement par des agences postales communales et autres relais poste commerçants sont financés par les impôts locaux à hauteur de 85 millions d’€ par an. Donc fermer des bureaux de poste ne coûte pas un centime à La Poste qui réserve ses profits à la croissance internationale (plus d’un milliard d’€ pour acheter le premier expressiste italien l’année dernière..). C’est bien le contribuable qui paie pour la fermeture de son bureau, un détail que bien des élu-es omettent dans leur programme des municipales ! On rappellera aussi que les CDPPT ou Commissions Départementales de présence Postale se déroulent à huis clos entre élus et La Poste, cette dernière en assure le secrétariat et .. la confidentialité. Il est vrai que la publicité des débats qui arbitrent les fermetures de bureaux de poste et leur financement par l’impôt peuvent gêner pas mal d’élu-es aux entournures.
Dans la vraie vie de la pandémie, les files d’attente devant les bureaux ouverts sont conséquentes, dépassant parfois plusieurs heures d’attente. Les clientèles défavorisées sont les premières victimes de la crise sanitaire, ces quelques millions de personnes que les banques ont délaissé et qui ont La Poste comme dernier recours. Pour cet été, la réponse des présidents de La Poste et de l’AMF relève du bricolage avec 2000 emplois saisonniers des informations et du dialogue... la chance !
Coté terrain, encore de la précarité avec un prétexte extraordinaire : ce serait de la faute des postiers restés à domicile pour garder leurs enfants ! Au delà de culpabiliser les postier-es, c’est bien la politique de La Poste qui éclate au grand jour, avec un rythme de 7000 suppressions d’emplois annuels, difficile de garder du monde sur le pont du service public en cas de coup dur..
SUD PTT dénonce la collusion qui règne entre l’AMF et La Poste sur le dos de l’emploi et des usagers, comportement inacceptable en temps normal et immoral en période de crise sociale.


Documents joints

Association des Maires de France & La (...)
Association des Maires de France & La (...)

Annonces

Adhésion à Sud PTT

Adhésion

Facebook SUD PTT 13


Préavis national PIC - CTC


Suite à la décision "unilatérale" de La Poste de modifier les régimes de travail et de de fermer les PICs les vendredis soir, la Fédération SUD PTT a modifié le préavis national de fin de semaine.
Celui-ci débutera les jeudis à partir de 20h00 jusqu’aux samedis 06h00.