Réprimé par La Poste avec la complicité de l’État : Gaël doit être réintégré !

vendredi 8 janvier 2021
par  Sud PTT 13

Le 26 mars 2018 Muriel Pénicaud, alors Ministre du Travail, prenait la décision d’autoriser le licenciement de Gaël Quirante, militant de Sud Poste 92. L’Etat s’est ainsi fait le complice actif de la politique répressive de la direction de La Poste vis-à-vis des syndicalistes combatif·ve·s. Cette décision de la Ministre a été prise en totale contradiction avec l’enquête des services du ministère du Travail qui avait conclu, comme auparavant le rapport de l’Inspection du Travail, à une discrimination à l’encontre de notre camarade. Une décision totalement politique donc, comme l’était la révocation de notre camarade Yann Le Merrer.
Comme lorsqu’il s’agit de la souffrance au travail ou de l’usage abusif de la sous-traitance, l’Etat et le siège de La Poste marchent main dans la main.


Documents joints

Réprimé par La Poste avec la complicité de (...)
Réprimé par La Poste avec la complicité de (...)

Annonces

Adhésion à Sud PTT

Adhésion

Facebook SUD PTT 13