Plate-forme Courrier de Marseille 04 : un centre courrier en souffrance !

mardi 16 avril 2019
par  Sud PTT 13

Communiqué de presse de SUD APT 13 du 16 avril 2019.
En débrayant le 28 mars dernier en présence des Directions locale et départementale, les Factrices et Facteurs de la Plate-forme Courrier du Dôme avaient tiré la sonnette d’alarme :

Sous-effectif, manque de moyens de remplacement, absentéisme, turnover important des CDD et intérimaires, absence de formation… La liste est longue des dysfonctionnements qui affecte le centre courrier du Dôme qui dessert le 4 ème et 14ème arrondissement de Marseille créant une ambiance délétère en interne et générant des agressions verbales, des menaces de la part des usagers des quartiers desservis par l’établissement.
La Poste loin de prendre la mesure de la situation a fait le choix de répondre à minima aux agents du Dôme. Le résultat ne s’est pas fait attendre : faute d’effectifs, les remplacements pourtant planifiés (RTT, congés) n’ont pu être effectués, les démissions de CDD s’enchainent faute de formation, les agents présents doivent prendre en charge une portion de tournée supplémentaire de façon quasi permanente (sécable) pour pallier les absences !
Le courrier s’accumule dans le centre, les usagers sont exaspérés au point que certains envisagent des actions juridiques contre la Poste. Les Factrices et Facteurs sont à bout de nerfs !
Le vendredi 12 avril, la dégradation de leurs conditions de travail devient telle, que 16 agents du Dôme exercent leur droit de retrait.
Le secrétaire du CHSCT rédige un Danger Grave et Imminent afin que des mesures immédiates soient prises. Une enquête conjointe entre le CHSCT et la direction locale est ouverte immédiatement.
À l’issue de cette enquête le désaccord est total : pas de reconnaissance du danger que peuvent connaitre les agents dans une ambiance de travail dégradée, pas de mesures immédiates susceptibles d’améliorer les conditions de travail. Pire, La Poste pense avoir bien géré la situation en amont...
L’annonce par la Direction de ces décisions aux agents en droit de retrait va avoir un effet dévastateur.
Le mépris affiché face à leur souffrance est tel que la colère éclate, une collègue ira jusqu’à un geste d’automutilation et devra être évacuée par les pompiers !
L’après-midi même, un CHSCT s’est réuni et a entériné des mesures importantes : sur le comblement des emplois vacants, la formation des CDD, la venue ponctuelle de personnels extérieurs en renfort, le transfert du courrier en retard vers le centre d’entraide… Il n’en reste pas moins que l’ensemble du personnel a été profondément choqué.
Choqué de voir une collègue évacuée par les pompiers dans de telles circonstances.
Choqué de constater l’indifférence et le mépris de leur direction envers la souffrance que génère la persistance d’une organisation du travail en mode dégradé.
Choqué de voir que La Poste ne semble avoir rien retenu des drames et des dégâts considérables mis en lumière via une lettre ouverte du "syndicat professionnel des médecins de prévention de La Poste" en mai 2010, ou de la lettre ouverte des 8 cabinets d’expert en octobre 2016, qui semblent aujourd’hui être totalement oubliés par l’ensemble des responsables à La Poste.
Rapidement, un CHSCT de mise en œuvre des mesures prises doit avoir lieu, probablement en fin de semaine.


Documents joints

Plate-forme Courrier de Marseille 04 : un (...)
Plate-forme Courrier de Marseille 04 : un (...)

Annonces

Adhésion à Sud PTT

Adhésion

Facebook SUD PTT 13


Préavis national PIC/CTC et PFC

Le préavis national des PIC/CTC et des PFC sont déposés tous les vendredis par la Fédération SUD PTT.