Conseil de Discipline de Yann : La Poste recule !

jeudi 19 septembre 2019
par  Sud PTT 13

Communiqué de presse de SUD PTT 13 du 19 septembre 2019.
Yann QUAY-BIZET, le Secrétaire Départemental de SUD PTT 13 comparaissait ce lundi 16 septembre 2019 en Conseil de Discipline. Il risquait une mise à pied avec privation de salaire.

La Direction du Courrier de La Poste avait monté un dossier disciplinaire contre lui au prétexte qu’un encadrant se serait senti visé lors d’une prise de parole de Yann devant les agents d’un centre courrier de Marseille.
Les défenseurs de Yann ont démonté un à un les arguments à charge, appuyant leur défense tant sur le plan stricto sensu des faits de cette affaire que sur le plan politique de la répression systématique des militant-e-s SUD par La Poste.
Ils ont fait un rappel du contexte de ce centre courrier qui cumule agressions de ses agents dans l’exercice de leurs métiers, tentatives de suicides, abus d’emplois précaires (CDD, Intérimaires), fort taux d’absences pour maladie et de non remplacement des absences et réorganisations briseuses d’emploi.
Une remise à plat du déroulement des faits avec à l’appui des témoignages précis et concis ont contraint La Poste à descendre d’un cran dans leur volonté de sanction. Le rappel de l’émission « Envoyé Spécial », l’acharnement contre des militant-e-s SUD partout en France, particulièrement au courrier, semblent avoir mis à mal les velléités disciplinaires des responsables.
La sanction, proposée par la Commission, en attente de validation par la Direction, est ramenée à un blâme avec inscription au dossier professionnel de Yann.
Un déroulé accueilli avec joie par les Postières et les Postiers présent-e-s devant la Direction et dont pas moins de 350 furent présent-e-s jusqu’à l’ouverture du Conseil de Discipline à 14 heures.
Un soutien de plusieurs syndicats SUD PTT de France (La Gironde, le Rhône, le Gard, la Franche Comté, le Vaucluse et d’autres départements) qui avaient fait le déplacement, de militant-e-s de différents syndicats SUD de Solidaires 13 (SUD Rail, Santé, Éducation Nationale…) ainsi que de très nombreux-euses Postières et Postiers en grève pour cette journée-là, étaient venus pour Yann, dans une ambiance de franche camaraderie.
Et comme un symbole de la répression patronale, les 2 militants du Mc Do Saint Barthélémy, étaient eux aussi présents.
Le syndicat SUD PTT 13 remercie tous ces soutiens qui nous confortent dans notre combativité et nous galvanisent
. Le recul de La Poste, notre argumentaire en défense, les retombées de l’émission Envoyé Spécial nous amènent à montrer, une fois de plus, du doigt une Direction autant autiste qu’aveugle qui ne veut pas prendre en compte leur obligation légale de veiller à la santé physique et mentale des agents des centres courrier dont ils ont la responsabilité. Ils sont pénalement responsables des conséquences de leurs restructurations et autres réorganisations ainsi qu’aux conséquences désastreuses qu’elles font peser sur les agents.
Cette affaire tout comme l’émission télé « Envoyé Spécial » démontrent encore une fois que La Poste se place en dehors de la légalité. Elle trouvera en SUD, avec le personnel, d’oeuvrer en vue de mobiliser dans les semaines à venir pour donner un coup d’arrêt à ses funestes projets et ses méthodes douteuses.


Documents joints

Conseil de Discipline de Yann : La Poste (...)
Conseil de Discipline de Yann : La Poste (...)

Annonces

Adhésion à Sud PTT

Adhésion

Facebook SUD PTT 13